Nos coups de coeur : Romans

 

Polar, thriller, terroir, fantastique, historique, sentimental, humoristique, ... En matière de romans, il y en a pour tous les goûts à la bibliothèque d'Estaimpuis. Voici les derniers coups de coeur des bibliothécaires :

 

Underground railroad

Colson Whitehead

Résumé :

Cora, 16 ans, est esclave dans une plantation de coton, en Géorgie. Malgré les humiliations et la souffrance, elle garde la rage au ventre et ne renonce pas à ses rêves de liberté. Alors quand Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s’enfuir, elle accepte de mettre sa vie en péril pour rejoindre avec lui les Etats libres du nord. Tout au long de leur cavale, ils seront confrontés à diverses formes de racisme. Ils devront se cacher, confier leur vie à des inconnus, obligés de fuir, encore et toujours. Colson Whitehead écrit ici un très beau roman historique, politique ; le récit est prenant, les personnages forts, et la portée universelle. Une piqûre de rappel à l’heure où les extrémismes gagnent du terrain tous azimuts…


Une histoire des abeilles

Maja Lunde

Résumé :

En 2098, les abeilles ont disparu de la surface de la Terre et notre civilisation a dû s’adapter au manque de nourriture provoqué par cette catastrophe écologique, baptisée « L’Effondrement ». Tao, jeune ouvrière chinoise, travaille 12 heures par jour dans les champs pour polliniser artificiellement les arbres fruitiers. Un jour, son fils de 3 ans est victime d’un accident que le gouvernement tente de lui dissimuler… « Une histoire des abeilles » nous est racontée au travers de celle de Tao, mais aussi de celles de William et de George, deux apiculteurs ayant vécu les prémices de l’Effondrement. Ce roman, qui est aussi une saga familiale, vous fera changer d’époque au fil des chapitres dans lesquels les 3 personnages prennent la parole tour à tour. C’est une belle découverte, une lecture qui divertit autant qu’elle nous alarme d’un point de vue écologique.


Je suis Jeanne Hébuterne

Olivia Elkaim

Résumé :

En 1916, Jeanne Hébuterne, jeune fille issue d’une famille bourgeoise et bigote rencontre Amedeo Modigliani, en sortant de son cours de peinture. C’est le coup de foudre ! Amedeo, de quinze ans son aîné, vivote à Montparnasse où parfois Zborowski lui achète quelques toiles. L’artiste s’empresse de convertir ses maigres gains en bouteilles d’alcool pour tenter de calmer son mal de poitrine qui le ronge déjà. L’auteur nous fera vivre cette passion de Jeanne pour le peintre maudit ; bravant les interdits familiaux, elle s’installe avec lui, tombe dans la misère, lui fait un enfant mais ne reniera jamais son amour pour cet être excentrique. Deux ans pendant lesquels Amedeo commencera à se forger un nom et pendant lesquels Jeanne se remettra à peindre. L’atmosphère de l’époque en cette fin de première guerre mondiale se prête aux déchirures, aux désillusions et aux espoirs qui mènent leurs destinées. Ecrit dans un style vif et nerveux, ce roman nous entraîne dans le tourbillon de ces deux amoureux hors du commun.


Ma vie (pas si) parfaite

Sophie Kinsella

Résumé :

Un petit Kinsella pour finir l’été ? Katie qui vit dans le Somerset ne rêve que d’une chose : aller travailler à Londres et profiter de la vie citadine avec ses soirées, ses restaurants, ses expos…  Justement, elle trouve du travail dans une des plus grosses agences de pub de la City. Seulement, voilà ! Ce n’est pas ce qu’elle espérait ! Sa patronne est froide et exigeante, elle doit faire 2 heures de trajet par jour pour se rendre à l’agence et elle a tout juste de quoi vivre en colocation. Evidemment, tout cela, elle se garde bien de le dire à ses proches et pour donner le change, elle s’invente une vie sur Instagram où elle poste des photos de rêve qui ne sont pas à elle. Elle aurait pu encore continuer ainsi très longtemps mais le problème, c’est qu’elle perd son emploi…


Les Assistantes

Camille Perri

Résumé :

Tina est une jeune Newyorkaise, et sa vie se résume à son travail : elle est assistante de direction pour Robert Barlow, PDG de la multinationale « Titan Corporation ». Promise à l’origine à une brillante carrière dans le journalisme, son job actuel lui sert surtout à payer le loyer et à rembourser son prêt d’étudiante contracté à l’université. Un jour, lorsqu’elle traite une simple note de frais de son patron qui avoisine les 20.000 dollars (soit l’aumône, pour Titan !), Tina a une idée. Un peu poussée par le destin, elle va magouiller pour se faire rembourser elle-même la note de frais… Et ça marche ! Ainsi vont commencer les aventures de Tina, véritable Robin des Bois des temps modernes, qui dépouille les riches patrons pour rembourser les crédits de leurs assistantes. C’est un roman humoristique et très actuel, teinté de nombreuses références à la culture américaine du 21e siècle. L’auteure, Camille Perri, y fait la part belle au « Girl Power »… pour le plus grand bonheur de ses lectrices !


Recettes d'amour et de meurtre

Sally Andrew

Résumé :

Tannie Maria, quinquagénaire passionnée de cuisine, écrit une rubrique culinaire dans la Gazette de Klein Karoo, région désertique d’Afrique du Sud. Plus vendeur selon elle, la direction du journal lui impose d’abandonner ses recettes culinaires pour un courrier des lecteurs. N’ayant pas d’autres solutions, Tannie va s’exécuter mais en y mettant sa sauce. Un jour, une de ses correspondante est retrouvée assassinée, notre journaliste décide alors de mener l’enquête… Ce délicieux premier ouvrage de Sally Andrew a été traduit en douze langues, preuve de son succès incontestable. Vous allez dévorer ce livre enrichit de recettes typiquement sud-africaines et à consommer sans modération !


Ne nous quittons pas

Jacques Expert

Résumé :

Dans les années soixante, Jacques Expert et sa sœur Martine passent leurs vacances annuelles, en compagnie de leur père Jean, sur une plage des Landes. Jean, garagiste à Bordeaux y exerce comme maître-nageur sauveteur bénévole pendant le mois d’août. Il règne avec autorité sur ce bout de plage, usant de son charme auprès des plaisancières. Or, voici qu’un matin, débarque avec matelas et parasols, la famille Brel ! Jean se fera un devoir de leur rendre le séjour le plus agréable possible en protégeant leur intimité. Le petit Jacques échappera à la solitude en se liant d’amitié avec les enfants Brel. Trois jours de pur bonheur ! La réalité effacera pourtant le rêve… Ce roman, largement autobiographique, glorifie la figure paternelle et nous plonge dans la nostalgie de l’enfance. Ce récit, à la fois drôle et poignant nous touche par sa naïveté, sa tendresse, son ambiance des sixties. Une réussite pour cet auteur qui excelle habituellement dans le polar.


Sous Tibère

Nick Tosches

Résumé :

En vérité je vous le dis, ce livre est une tuerie ! Et si Jésus n’était pas ce que l’on croit ? Et si un orateur romain exilé en Judée avait fait d’une pauvre racaille le Messie tant attendu ? Il fallait bien le talent et l’érudition de Nick Tosches pour nous embarquer dans cette histoire géniale, pour bousculer la morale et la religion, et donner un portrait haut en couleur et tout aussi éclairant de la personnalité de Jésus. Se baladant dans les archives du Vatican, Nick Tosches met la main sur un manuscrit oublié. C’est le testament de Gaius Fulvius Falconius, orateur de Tibère, qui livre à son petit-fils le récit de sa vie. Et quelle vie ! Il raconte comment il a imaginé une arnaque bien huilée, qui va déboucher sur un incroyable malentendu historique et religieux (qui perdure depuis 2000 ans !)


L'inconnue du quai

Mary Kubica

Résumé :

Pour son deuxième roman, Mary Kubica nous fait vivre la rencontre entre Heidi, travailleuse sociale, et Willow, une SDF qu’elle accueille chez elle contre l’avis de son mari Chris et de sa fille Zoe. Willow ne débarque pas seule chez eux : elle est accompagnée de son bébé de 4 mois, Ruby. La présence de ce nouveau-né dans la maison va faire ressurgir chez Heidi les souvenirs de la perte de son deuxième enfant, 10 ans plus tôt. Elle décide alors de s’occuper de Ruby comme de sa propre fille, au risque de mettre sa famille en danger par la présence de Willow, une jeune fille distante au passé trouble… Comme dans son premier livre, « Une fille parfaite », l’auteur nous dévoile l’intrigue de ce roman au travers de la voix des différents personnages qui s’expriment tour à tour au fil des chapitres. L’écrivaine s’affirme ici comme une auteur à suspens confirmée, pour le plus grand plaisir des lecteurs amateurs du genre qui la découvrent.


La tresse

Laetitia Colombani

Résumé :

Trois femmes, trois familles, trois continents, trois univers… Un destin lié par trois mèches de cheveux tressés. De l’Inde à Montréal en passant par la Sicile, à travers le prisme de ces trois héroïnes d’origine sociale différente, nous découvrons le travail, les doutes, la vie et les rêves de ces personnages. Remarquablement écrit, ce roman donne la parole alternativement à Smita, Guilia et Sarah en décrivant leur lutte quotidienne, nous plonge dans l’intimité de chacune avec des mots justes. Un petit bijou d’humanité, d’espoir et de solidarité.


Le jour où Anita envoya tout balader

Katarina Bivald

Résumé :

Anita, mère célibataire de 38 ans, est désemparée lorsque sa fille Emma quitte le foyer afin de poursuivre ses études à l’université. Que peut– elle bien faire de son temps libre ? Notre héroïne décide de prendre des cours de moto et ainsi réaliser l’un de ses rêves d’adolescente. A cela, elle ajoute un pari fou et presque perdu d’avance à savoir organiser la « Journée de la ville ». Parviendra-t-elle à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée ? Après le succès de son premier roman « La bibliothèque des cœurs cabossés », Katarina Bivald revient avec une histoire tout aussi passionnante. Les amatrices de «chick–lit» dévoreront ce livre et se prendront d’affection pour Anita, naïve mais touchante.


Anna

Niccolo Ammaniti

Résumé :

Anna est l’héroïne de ce roman post-apocalyptique se déroulant en Sicile en 2020. Quatre ans auparavant, un virus venu de Belgique a décimé la population mondiale en l’espace de quelques mois. Seuls les adultes sont touchés par la maladie, les enfants sont immunisés jusqu’à la puberté. Anna et son petit frère Astor se sont retranchés dans leur maison et vivent de pillages dans un pays dévasté par les incendies. La nourriture commence à manquer, et les enfants sauvages se regroupent en bandes sans règles ni lois. A défaut de devoir lutter contre la maladie, Anna et Astor luttent chaque jour pour survivre et trouver leur place dans ce monde nouveau, au milieu des cadavres et des chiens errants. Mais quand Astor est enlevé par une bande, Anna perd ses repères et décide de le retrouver coûte que coûte pour qu’ensemble ils essayent de rejoindre le continent avec l’espoir d’y trouver des adultes survivants et, peut-être, un vaccin au fléau… Le temps est l’ennemi de l’humanité dans ce très bon roman d’anticipation qui nous fait réfléchir sur le monde que nous laisserons aux générations futures.


Nos âmes la nuit

Kent Haruf

Résumé :

Depuis la perte de leur conjoint respectif, Addie et Louis souffrent tous deux de solitude. Leurs enfants habitent loin et la petite ville de Holt n’offre pas beaucoup d’occasions de se distraire. Quand Addie fait le premier pas vers Louis en lui proposant de se tenir compagnie la nuit, en tout bien tout honneur, celui-ci accepte après quelques hésitations. Peu à peu, au fil des rencontres, ils font connaissance, se racontent leurs vies antérieures, se plaisent à se retrouver. Pour les vacances, Addie se voit confier la garde de son petit-fils. Tout naturellement, Louis devient le complice des parties de pêche, des escapades. Les soirées épisodiques se substituent aux visites quotidiennes au point de devenir indispensables. L’amitié fait place à un amour naissant. C’est sans compter sur le regard désapprobateur de leurs enfants et les commérages de la petite ville… Au soir de sa vie, a-t-on le droit d’être heureux ? Merci à Kent Haruf pour ce roman rempli de sensibilité, de délicatesse et d’émotions…


Une année particulière

Thomas Montasser

Résumé :

Cette histoire commence par une disparition : celle de Charlotte, une vieille dame 80 ans, qui avant de partir a laissé une note demandant à sa nièce Valérie de s’occuper de sa librairie au bord de la faillite. Valérie se retrouve donc propulsée dans le monde des livres du jour au lendemain et, en acceptant de reprendre le flambeau de sa tante, elle décide de faire une croix sur ses propres ambitions professionnelles. Pour s’en sortir au milieu des dettes, elle n’aura qu’une solution : prendre les choses en main, littéralement. Elle va ainsi se mettre à lire, et même à dévorer les livres de sa tante avec passion. Ce roman est avant tout une déclaration d’amour aux livres et aux librairies qui sentent bon le papier et l’encre. Vous y trouverez plein de références littéraires des livres lus et appréciés par Valérie, une lectrice dans laquelle on se retrouve souvent. Plus que l’histoire elle-même, appréciez l’ambiance de cette « année particulière » !


De force

Karine Giebel

Résumé :

Après avoir téléchargé le lien et ouvert le lecteur Bluefire Reader, j’ai lu mon ebook. On se retrouve dans une histoire plutôt psychologique que thriller comme l’auteure sait si bien le faire mais, comme à son habitude, on se fait balader, malmener et, comme à chaque fois, elle nous envoûte jusqu'à ce que la dernière ligne de son roman soit lue... Comme dans son autre roman que j’ai lu « Jusqu'à ce que la mort nous unisse », chaque personnage est coupable, chaque partie du roman vous donnera l'illusion, à tort ou à raison, de posséder le coupable, et il le sera, mais de quoi ? Avec cette histoire, il y a de forte chance que vous découvriez le coupable avant la révélation finale, mais je vous rassure, plus vous avancerez dans votre lecture, plus le nombre de coupables ira crescendo, croyez-moi ! J’étais carrément à côté de la plaque ! Karine Giebel a l'art et la façon d’embrouiller l’histoire et je vous souhaite d'être aussi surprise que moi avec ce final et surtout, son explication. Super ebook à télécharger sur Lirtuel ! Qu’on se le dise !


Police

Hugo Boris

Résumé :

Ce cinquième roman d’Hugo Boris a été présenté lors de notre soirée de la rentrée littéraire qui s’est déroulée fin octobre. Virginie, Aristide et Erik son trois gardiens de la paix travaillant dans le 12ème arrondissement de Paris. A la veille de l’avortement de l’enfant qu’elle a conçu lors d’une relation extraconjugale, Virginie accepte, avec ses deux collègues, une mission qui ne fait pas partie de leurs attributions habituelles à savoir conduire un Tadjik à l’aéroport Charles de Gaulle pour l’expulser du territoire français. La journée a été éprouvante pour tout le monde et d’autant plus pour Virginie qui anticipe la journée qu’elle s’apprête à affronter le lendemain. Quand ils arrivent au centre de rétention, une dame interpelle Virginie sur la situation du retournant ce qui finit de la déstabiliser. Néanmoins, ils partent à 4 vers l’aéroport, moment que Virginie choisit pour lire le dossier du sans-papier qui devait rester secret.


The Girls

Emma Cline

Résumé :

Été 1969, en Californie, Evie, 14 ans vit avec sa mère divorcée depuis peu. L’adolescente livrée à elle-même, s’ennuie. Un jour, elle aperçoit dans la rue un groupe de filles marginales. Elles ont les cheveux longs, des robes trouées et sales et semblent comme en dehors du monde. Pour une ado comme Evie, qui rêve d’échapper à son triste quotidien, c’est une révélation. Elle va suivre et intégrer ce groupe de filles libres et sûres d’elles. Ces dernières vivent aux abords de la ville, dans un ranch crasseux sous la coupe d’un homme charismatique, Russell. Toutes les filles sont amoureuses de cet espèce de gourou qui sait comment manipuler les jeunes femmes afin d’obtenir tout ce qu’il veut. Rapidement, notre héroïne va se retrouver embarquée dans une spirale infernale dont elle ne sortira pas indemne et la changera à jamais. C’est un bon roman, bien ficelé, impressionnant dans lequel Emma Cline installe un climat tendu et où à chaque fois, on pressent ce qui va arriver. Auteure à suivre…


Les courses

Russell Wangersky

Résumé :

Walt est agent d’entretien dans un supermarché de Saint-Jean Terre-Neuve, à l’Est du Canada. Dans cette ville froide et humide, il déambule en solitaire et exerce sa passion à l’abri des regards : Walt collectionne les listes de courses que les clients du supermarché abandonnent par terre. Sur base de leurs achats, il se fait une opinion des gens, et plus particulièrement des femmes qu’il va même jusqu’à retrouver et suivre à la sortie du magasin… « Les courses » est un thriller à l’ambiance lourde, inquiétante mais pas macabre pour autant. Au fil des chapitres, vous découvrirez les détails de la vie de Walt : ses parties de pêche et son cabanon isolé, l’histoire de son couple avec Mary qui a récemment disparu sans laisser de traces. Un « cold case » dont l’inspecteur Hill fera sa priorité, faisant de Walt le suspect idéal… Mais ne dit-on pas qu’il faut toujours se méfier des apparences ?


Nos adorables belles-filles

Aurélie Valognes

Résumé :

Voici venir les fêtes tant attendues… Jacques et Martine s’apprêtent à recevoir leur famille pour Noël dans leur maison de Dinan. Leurs trois fils sont ravis mais appréhendent les réactions de leurs compagnes face à leur père irascible depuis qu’on l’a forcé à prendre sa retraite. Martine, leur mère, essaie toujours d’arrondir les angles. Tout n’est pas gagné… Le réveillon sera le point de départ d’une année compliquée. On découvre dans ce livre, une vraie famille avec des caractères différents, une atmosphère gaie, tendre parfois tendue selon les problèmes rencontrés par chacun de ses membres. Ils feront bloc lorsque surgira l’adversité. Aurélie Valognes décrit avec verve, humour et sensibilité les péripéties de cette famille.


Les perles noires de Jackie O.

Stéphane Carlier

Résumé :

Place à l’humour avec ce roman décalé du français Stéphane Carlier. Ce livre raconte l’histoire d’un cambriolage hors du commun imaginé par Gabriella, la femme de ménage d’un riche marchand d’art newyorkais, Monsieur Zuckerman. Si Gabriella dispose déjà d’un atout ultime (à savoir la combinaison du coffre-fort de son patron), elle ne se résout pas à commettre elle-même le larcin et décide d’enrôler son neveu Franck pour séduire Zuckerman et lui dérober sa fortune composée notamment d’un collier de perles ayant appartenu à Jackie Kennedy. Mais voilà, rien ne se passera comme prévu pour les apprentis-voleurs qui se retrouveront vite avec un cadavre sur les bras, et pas de butin ! Aidés d’un vieil ami mafieux, Gabriella va tenter de rattraper le coup malgré tout… Une bande de bras-cassés et des tas de rebondissements font de cette histoire un roman savoureux à découvrir sans attendre !


Le Diable de la Tamise

Annelie Wendeberg

Résumé :

Londres, 1889. La capitale anglaise est encore sous le choc des meurtres commis par Jack l’Eventreur lorsqu’un homme mort est retrouvé dans la Tamise. D’après les premières conclusions du Dr Anton Kronberg, le malheureux n’a pas survécu au choléra. Alors rejoint par l’énigmatique Sherlock Holmes, le Dr Kronberg en découvre davantage en pratiquant l’autopsie du corps. Etant donné que l’inspecteur de Scotland Yard en charge de l’enquête ne semble pas vraiment enclin à découvrir le fin mot de cette affaire, Kronberg et Holmes associent leurs savoirs pour éviter une possible épidémie. Lancez-vous dans la lecture de ce thriller médical afin de découvrir la vérité sur ce décès suspect et sur les protagonistes qui tentent de dénouer ce mystère.


Le mystère Henri Pick

David Foenkinos

Résumé :

Le dernier roman de David Foenkinos s’intéresse au monde de l’édition : il est ici question d’un manuscrit retrouvé dans une bibliothèque et publié post-mortem qui devient un best-seller partout en France. Problème : l’auteur du livre n’est plus là pour confirmer qu’il l’a bien écrit lui-même, et rapidement le doute s’impose… Au-delà du mystère évoqué, ce roman vous charmera par son authenticité. Les personnages s’imbriquent les uns aux autres façon destins croisés, et Foenkinos parvient à nous faire croire à une histoire vraie au point qu’il vous prendra l’envie de lire le roman du roman, qui pourtant n’existe pas !


Venus d'ailleurs

Paola Pigani

Résumé :

Mirko et sa sœur Simona sont arrivés à Lyon au printemps 2001. Ils ont comme des milliers de Kosovars de l’époque fui la guerre, passé clandestinement les frontières. Ils ont obtenu leur statut de réfugiés après avoir attendu dans des centres de transit. Et enfin, la vie peut leur paraître plus douce dans cette grande ville. Le frère et la sœur auront pourtant des réactions différentes face à leur destin. Là où Simona montre une volonté de fer et veut à tout prix s’intégrer et se fondre dans la société française, Mirko a toujours la nostalgie du pays et laisse éclater sa colère et ses interrogations dans ses graffs. Ils seront tous deux confrontés au racisme, aux difficultés du travail et de la survie quotidienne. Merveilleux roman sur les migrants , surtout à partir du moment où ceux-ci obtiennent le statut de réfugiés et doivent faire face à une société et une culture différentes. Que de questions suscitées au fil des pages, soulevées avec délicatesse et sensibilité par Paola Pigani…


Je n'avais rien compris

Diego De Silva

Résumé :

A Naples, la vie de Vincenzo Malinconico se résume à peu de choses : une carrière d’avocat ratée, quelques 5 à 7 avec son ex-femme, des tentatives pour comprendre ses enfants adolescents et, au final, des soirées passées en célibataire dans son appartement meublé Ikea. Jusqu’au jour où, commis d’office, il réussit à faire innocenter une petite frappe de la mafia napolitaine. Cette « prouesse », que Malinconico associe plus au hasard qu’à son génie pénal, le fera repérer par l’organisation criminelle qui décide alors de faire de lui son avocat de référence… Le roman navigue ainsi entre les états d’âme amoureux et les problèmes professionnels de ce héros aussi drôle qu’attachant. Malgré une traduction parfois trop littérale, l’histoire est riche de petites anecdotes d’avocats et autres digressions comiques.


La vie en Rosalie

Nicolas Barreau

Résumé :

Nicolas Barreau a choisi, une nouvelle fois, Paris comme toile de fond à son nouveau roman. L’auteur du Sourire des femmes éprouve une affection toute particulière pour cette ville qu’il décrit avec finesse, humour et attachement. Il ne s’intéresse pas au Paris « bling-bling » mais favorise les quartiers sympathiques et typiques pour y ancrer son intrigue. Rosalie, jeune propriétaire d’une papeterie possède un don pour l’illustration, celle de vœux de cartes postales en particulier. Ses désirs ne se réalisent pourtant pas et elle éprouve des difficultés à s’épanouir dans sa vie personnelle. Le destin va lui sourire en la personne de Max Marchais, célèbre auteur de livres pour la jeunesse qui lui propose d’illustrer son prochain album. Elle se lance dans l’aventure avec enthousiasme et talent. Tandis qu’elle savoure son succès, un Américain fait irruption dans sa boutique et accuse les auteurs du Tigre bleu de plagiat. Quelle est donc l’origine de ce conte ? Ce roman, tout public, vous transportera dans l’imaginaire, vous fera sourire dans les situations burlesques, vous fera passer un excellent moment. Quel vent de fraîcheur !


Petit Piment

Alain Mabanckou

Résumé :

Ce roman raconte la vie de Moïse, dit Petit Piment, de l’âge de 13 ans à 40 ans. Dans une interview, l’auteur a laissé entendre qu’à 10 ans, il y avait une ressemblance assez évidente avec son héros. L’action se déroule au Congo Brazza où Moïse grandit dans une institution catholique sous la férule d’un directeur laïque. Cet établissement regroupe surtout des orphelins de toutes les ethnies congolaises. Petit Piment pense que cet orphelinat-prison est l’endroit idéal où apprendre pour essayer de se créer une situation et  échapper à son destin. On retrouve dans ce roman tous les thèmes propres à l’Afrique : la rivalité entre les ethnies et la corruption, la condition de la femme et la famille monoparentale, le climat politique instable et les magouilles du quotidien. Il nous permet aussi d’aborder la poésie et la beauté de la langue lingala. Le héros attachant et l’imagination débordante de son auteur nous plongent dans un monde qui nous est inconnu.


Bridget Jones : Folle de lui

Helen Fielding

Résumé :

Pour notre plus grand plaisir, Bridget Jones, la trentenaire la plus gaffeuse et la plus drôle de la littérature anglaise contemporaine est de retour. Sauf que, dans ce troisième volet de ses aventures, elle a 51 ans, elle est veuve et a deux enfants. Comme d’habitude, elle a de bonnes résolutions qu’elle ne tient pas et il lui arrive toujours des tuiles extraordinaires. Sous forme de journal intime, le roman nous livre les petits tracas et désagréments que vit Bridget au quotidien. Ici, Bridget aidée de sa bande d’amis habituels va essayer de se mettre à tweeter. Elle va avoir une aventure avec Roxter, un homme de 20 ans de moins qu’elle. Elle se lance également dans le rédaction d’un scénario et essaye tant bien que mal d’élever seule ses enfants. Cette héroïne des temps modernes a gardé tout son charme et c’est avec beaucoup d’humour et de romantisme qu’elle nous emmène jusqu’au bout du roman.


Vous reprendrez bien un dessert ?

Sophie Henrionnet

Résumé :

Un soir de 24 décembre, toute la famille Labarre est réunie pour fêter à la fois Noël et les 90 ans du patriarche. Des arrière-neveux aux grands-parents, tous se sont donné rendez-vous dans un luxueux chalet à la montagne loué et décoré pour l’occasion. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’esprit de Noël ne sera pas tout à fait de la partie… Entre le garçonnet maltraité, l’héritier de la fortune presque sur la paille, la nièce en plein baby-blues et le frère cocu, il y en aura pour tous les goûts. Tour à tour, les différents personnages nous relatent leur vision de ce drôle de réveillon où le paraître compte plus que l’être, ce qui n’empêchera pas cette fois les émotions de prendre le dessus. Ce roman, dit « choral », démontre que l’histoire varie du tout du tout en fonction de la personne qui la vit. Méfiez-vous des apparences, ou vous risquez d’être surpris !


In utero

Julien Blanc-Gras

Résumé :

Dans ce roman (autobiographique ?), l’auteur se penche sur deux questions essentielles et pourtant liées : la grossesse de la femme et la paternité de l’homme. Sur le ton de l’humour, il se demande qui a le plus de mérite. Dès le début de la grossesse, il se montre attentionné, sans doute pour se rassurer à propos de ses propres questions sur les changements de sa future vie de couple et de parent. Des interrogations sur la mixité du couple, le double nom ou le type d’accouchement. On peut qualifier le roman d’un peu nombriliste mais on se remémore des souvenirs et on rit des réactions du « novice ». Maladroit dans son comportement, parfois dans ses mots, le futur père est aussi très touchant et attachant. A offrir ou à mettre dans les mains de futurs papas pour s’identifier, se poser les bonnes questions et surtout se donner bonne conscience…


Nous rêvions juste de liberté

Henri Loevenbruck

Résumé :

Hugo est un ado qui vit dans une petite ville des Etats-Unis. Il vient d’être renvoyé de l’enseignement public et arrive donc au lycée privé en se disant qu’il va s’ennuyer à mourir parmi tous ces « gosses de riches ». Dès les premiers jours, il va faire une rencontre qui changera sa vie. En effet il fait la connaissance de Freddy et ses amis, des chiens fous, qui comme lui, ne rêvent que d’une chose : mettre les voiles et quitter cette ville où ils étouffent et où ils ne se voient pas finir leurs vies. Au fil des jours, une forte amitié se tisse entre eux et c’est sans surprise qu’on les voit prendre la route et quitter famille et école pour partir vers « leur liberté » au guidon de motos qu’ils ont bricolées. Récit initiatique d’une puissance inouïe, « Nous rêvions juste de liberté » est un roman magnifique, écrit certes dans un langage « parlé » mais tellement juste, tellement accrochant qu’à chaque page tournée le lecteur est pris aux tripes et rêve de partir avec Hugo et sa bande sur les routes. Une lecture qui fait du bien !


32 photos de Valentina Kallenbach

Philippe Mouche

Résumé :

Simon Plessis est un journaliste plus habitué aux interviews de célébrités qu'aux débats de société et dont la carrière bat de l'aile. Avec quelques confrères membres un collectif de journalistes indépendants, ils décident de lancer un site web d'actualité baptisé "Le démon de l'actu". Chaque journaliste y a sa chronique personnelle, et celle de Simon se base sur une photo A3 qu’il reçoit du Portugal tous les mardis depuis quelques semaines… Ces envois anonymes l'intriguent d'autant plus qu'il s'agit de clichés pris dans les années 90 par son ancienne petite amie Valentina, décédée il y a 15 ans. Photojournaliste et grand reporter, Valentina était surtout grand amour de Simon, qui ne s'est jamais vraiment remis de sa disparition. De jours en jours, la chronique de Simon déduit de plus en plus les lecteurs du site web. A force de voir les internautes réagir à ses articles et se poser la question de l'expéditeur anonyme, Simon va tout doucement essayer lui aussi de percer ce mystère. Son enquête va le mener au Portugal, où le frère de Valentina vit toujours mais semble ne pas vouloir répondre à ses appels...  Un roman qui en appelle à vos souvenirs, avec une intrigue bien ficelée et plein d’émotions.


Le mouton de la place des Vosges

Catherine Siguret

Résumé :

Notre héroïne, légèrement excentrique, décide à 44 ans d’adopter un mouton. Jusque-là rien d’extraordinaire sauf qu’habitant la luxueuse Place des Vosges à Paris, un mouton dénote un peu dans le décor. Evidemment, elle se retrouve rapidement avec la quasi-totalité de ses copropriétaires à dos et se désigne avocate de la cause ovine. Catherine Siguret nous propose un roman plein d’humour et corrosif qui vous fera sourire à de nombreux instants.


Vide-grenier : voyage dans la mémoire

Patrick Mcguinness

Résumé :

Ceci n’est pas un roman, ceci n’est pas un essai, c’est parfois un livre de souvenirs mais il s’agit surtout de flashs écrits et photographiés relatifs à l’enfance et à la ville de Bouillon. On y traite sur une ou quelques pages de sujets aussi diversifiés que la fête nationale, la trappiste, un plat ou des personnages connus (Rimbaud, Degrelle) ou inconnus. L’auteur anglais allait, en vacances, durant son enfance, chez sa grand-mère qui habitait Bouillon. Ce livre garde la saveur, parfois la nostalgie de l’enfance un peu comme les bonbons acidulés au dehors, fondants au-dedans. Il peut se lire et se relire par épisodes avec souvent des traits d’humour dignes d’un bon mélange anglo-belge.


La tournée d'adieux

Thomas Paris

Résumé :

Alex est musicien, et avec ses copains il a fondé il y a déjà presque dix ans son propre groupe de rock baptisé "Assemblée Nationale". Son objectif ? La célébrité. Ce sera Bob Dylan ou ce ne sera rien du tout. De tournées en concerts, le groupe commence à se faire un nom en France et assure même quelques premières parties ailleurs en Europe. Jusqu'au jour où Alex décide qu'il est désormais trop tard pour le succès : ses idoles ont tous connu la gloire très jeunes, et tout le monde sait que les vraies stars du rock meurent accidentellement à 27 ans. Lui en a tout juste 28, et a perdu tout espoir de destin flamboyant à la Kurt Cobain... Il estime qu'il est donc temps pour lui de raccrocher, et de se trouver un nouveau but dans la vie. Mais comment faire pour se détacher de la musique, sa passion depuis toujours ? Alex devra composer avec la réaction des autres membres du groupe, de sa grand-mère et aussi de son plus grand fan : son père. Un roman léger sur les changements de vie que l'on s'impose à soi-même et qui finissent parfois par révéler qui nous sommes vraiment.


Les quatre saisons de l’été

Grégoire Delacourt

Résumé :

La ville du Touquet, en 1999, sert de décor  et, en sourdine, Cabrel  avec « hors saison » rythme le roman. On y découvre quatre histoires sur fond de passion amoureuse aux différentes saisons de la vie. L’épilogue des quatre destinées se clôturera en 2013. Grégoire Delacourt décrit les sentiments avec sensibilité et précision dans une écriture élégante en sublimant subtilement la beauté des femmes. Chacun se retrouvera à un moment ou un autre dans les réactions ou les paroles d’un personnage. Ce livre donne à réfléchir sur le fondement même de l’amour, les premiers émois passés… L’été est-il toujours fatal aux histoires d’amour ?  


Ma grand-mère vous passe le bonjour

Fredrik Backman

Résumé :

La petite Elsa, presque 8 ans, est une enfant pas comme les autres… Pour la qualifier, certains diront qu’elle est « surdouée », d’autres qu’elle est « bizarre » ou « différente ». Elsa est tout simplement une petite fille très mature pour son âge, qui lit beaucoup et cultive ainsi son intelligence. Autant dire qu’à l’école, Elsa n’a pas beaucoup d’amis : elle apprécie bien plus la compagnie des adultes, et en particulier celle de sa grand-mère adorée. Leur terrain de jeu préféré, hormis l’immeuble qu’elles habitent, c’est le pays imaginaire que Mamie a fait découvrir à Elsa : un royaume qu’on ne peut rejoindre qu’en rêves, à dos de nuage et où les histoires sont si nombreuses qu’il faudrait toute vie pour toutes les entendre. Malheureusement un jour, Mamie ne rentre pas du royaume des rêves. Elle est partie là-bas pour toujours, et Elsa se retrouve seule, sans amis, sans Mamie surtout... Mais comme la vieille dame n’avait pas l’intention de laisser sa petite fille se morfondre sans elle, elle lui a laissé une mission avant de mourir : elle devra remettre plusieurs lettres en son nom à des personnes qu’elle a connues de son vivant, mais dont Elsa n’a pour la plupart jamais entendu parler. Une sorte de chasse au trésor rien que pour elle, et qui ne sera pas sans dangers. Elsa va ainsi faire la rencontre des autres amis de Mamie, et au travers d’eux elle découvrira qui était réellement sa grand-mère. Une histoire profonde aux personnages attachants !


De regrettables incidents

Armel Job

Résumé :

Armel Job nous fait découvrir le quotidien d’une famille kazakhe, en séjour illégal en Belgique, et ce, afin de soigner leur cadette qui souffre d’un important problème de santé. Alors qu’Irène, la mère de famille, se débat pour rester au plat pays, son mari, Jakob, est plus « absent » et éprouve des difficultés à trouver ses marques. C’est alors qu’une proposition inattendue est faite à Olga, l’aînée des filles. Cette dernière ne se doute pas que cela va déstabiliser sa famille mais également tout un village et faire remonter à la surface de « regrettables incidents »…


Le chat et moi

Nils Uddenberg

Résumé :

« Depuis peu, je suis propriétaire d’un chat. Enfin, je crois plutôt que c’est le chat qui me possède. » Nils, docteur en psychiatrie, coule une retraite paisible avec son épouse et partage son temps entre Stockholm, sa maison de campagne et ses nombreux voyages. Ceci lui laisse peu de temps pour s’occuper d’un animal domestique. Lorsqu’un chat (qui ne se prénomme pas encore Minette) tente d’élire domicile dans la cabane de jardin, Nils essaie de retrouver ses propriétaires, de contacter des associations et même la police… en vain. L’esprit cartésien de Nils ne résistera cependant pas au regard implorant et aux incessantes demandes d’adoption de la petite bête. Nous vivons cette aventure jour après jour jusqu’à ce qu’un lien affectif vienne à bout de toutes les réticences de Nils. En bon scientifique, celui-ci analyse avec ironie, humour, modestie et autodérision la relation qui unit l’homme à l’animal et  inversement. A réserver à ceux qui proclament : « Fontaine, je ne boirai jamais de ton eau » et aux amoureux des chats. A noter aussi les craquantes illustrations d’Ane Gustavsson.


Jules

Didier Van Cauwelaert

Résumé :

La bibliothèque vous l’a présenté lors de la soirée « Lectures de vacances », il fait aussi partie de la sélection de « L’Estaimpuisien », le dernier roman de Didier Van Cauwelaert est vraiment un incontournable de l’été ! Zybal est ingénieur, surdiplômé, célibataire et un peu paumé.  Il vend des macarons à l’aéroport d’Orly.  C’est là qu’il croise Alice, une très jolie fille aveugle, qui part se faire opérer à Nice pour recouvrer la vue.  Elle est accompagnée de son chien guide, Jules. L’opération étant un succès, Jules se voit confié à un autre aveugle, mais il fugue et retrouve Zybal. Et en moins d’une journée, Jules devient le pire cauchemar de Zybal : il lui fait perdre son emploi et son appartement.  Devenus compagnons d’infortune, l’homme et le chien n’auront plus qu’une obsession : retrouver Alice ! Une comédie sentimentale fraiche et légère, des plus sympathiques, à lire dès ce début septembre pour prolonger l’ambiance des vacances…


Trente-six chandelles

Marie-Sabine Roger

Résumé :

Voici une histoire atypique : celle de Mortimer Decime, qui à presque 36 ans se prépare à mourir. Ce n’est pas qu’il en ait envie, mais dans sa famille c’est ainsi : par tradition, tous les hommes meurent accidentellement le jour de leur 36e anniversaire, laissant derrière eux femme et enfants. Le père de Mortimer a fait une attaque. Son grand-père a été frappé par la foudre. Son arrière-grand-père ? Victime d’une explosion. Et c’est ainsi depuis des générations et des générations. Alors forcément, Mortimer a eu le temps de se faire à l’idée et d’accepter cette fatalité. Il a même tout préparé pour le fameux jour J. Mais seulement voilà, l’heure tourne et rien ne se passe. Mortimer n’est pas mort, et pour la première fois de sa vie il doute : mais comment font tous ces gens qui ne connaissent pas d’avance la date de leur mort ? Et surtout, qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire de toutes ces années qu’il lui reste à vivre ? C’est un roman marrant, très fluide et au cours duquel les personnages arrivent au compte-goutte. A lire absolument !


Pars avec lui

Agnès Ledig

Résumé :

C’est une histoire de plusieurs personnes à la fois : Roméo, un pompier qui tombe du 8°étage et qui arrive en 1000 morceaux au service de réa où travaille Juliette. L’infirmière va s’occuper de lui les premiers jours : elle va l’aider à se reconstruire comme elle peut.  Ils souffrent tous les deux. Juliette, elle, éprouve des difficultés à concevoir un enfant, - son désir principal,- malgré un concubin humiliant et maltraitant. Roméo, lui, ne sait plus s’occuper de sa petite sœur Vanessa, une adolescente très rebelle et fragile à la fois. Ça va être en quelque sorte un échange entre eux. On croise aussi Guillaume, un collègue de Juliette qui est en quête d’équilibre. Et Malou, la grand-mère de Juliette qui a 84 ans et qui a une vision du monde un peu particulière. Cette occasion accidentelle  rappelons-le, pourrait bien bouleverser le destin de ces 5 personnages dont les chemins se croisent et s'écartent sans jamais se perdre. Une histoire de vie où des personnages d'une authenticité vraie cherchent à se libérer d'un passé douloureux, trouvent dans le présent et les liens humains les remèdes aux peines de l'existence, et nous enseignent qu'être heureux, c'est regarder où l'on va, et non d'où l'on vient.  Superbe livre... Bonne lecture.


La ferme

Tom Rob Smith

Résumé :

Alors que Daniel vit à Londres avec son compagnon, il reçoit un appel étrange de la Suède où ses parents vivent ce qu’il croit être une paisible retraite. Cependant, son père lui annonce que sa maman est malade et qu’elle a été internée suite à une crise psychotique. Alors qu’il décide de rejoindre ses parents, Tilde, sa mère arrive à Londres et supplie Daniel de croire les révélations qu’elle s’apprête à lui faire concernant son père. Le jeune homme, déstabilisé, se retrouve entre le marteau et l’enclume avec la conviction  que quoi qu’il arrive il trahira l’un de ses parents. Mais où se cache la vérité ? Thriller psychologique remarquable où le lecteur est tenu en haleine de la première à la dernière page. On se met rapidement à la place de Daniel et on partage ses craintes et interrogations. Lorsque vous commencerez ce livre, vous n’aurez plus aucune envie de l’arrêter.


Joseph

Marie-Hélène Lafon

Résumé :

Marie-Hélène Lafon nous avait déjà fait côtoyer le monde agricole lors de « L’Annonce », roman paru en 2009. Cette fois, nous faisons connaissance avec Joseph, ouvrier agricole dans une ferme du Cantal. Il se place en observateur de la vie de tous les jours, des gens et des bêtes qu’il affectionne par-dessus tout. Ce taiseux s’accommode d’une existence simple, proche de la nature dans l’intimité de la famille des patrons. A un an de la retraite, Joseph se remémore son labeur, ses penchants pour l’alcool et son aventure amoureuse. Marie-Hélène Lafon donne, avec une économie de mots, de la force aux sentiments et au quotidien. Elle analyse la personnalité de Joseph et de son entourage en scrutant les rapports humains qu’elle décrit  avec beaucoup de finesse dans les détails. Ce roman nous incite aussi à réfléchir sur le sort et l’avenir des agriculteurs.


La fille du roi araignée

Chibundu Onuzo

Résumé :

Runner G est vendeur de glace à Lagos au Nigéria. Il doit s’occuper de sa sœur, toujours à l’école, et de sa mère, dépressive suite au décès de son mari. Au cours d’une journée de travail, il rencontre, dans une voiture imposante, une jeune fille accompagnée de son chauffeur. Pour lui, c’est une cliente fortunée comme il en rencontre tous les jours mais pour elle, le colporteur ne la laisse pas indifférente. Elle décide de provoquer une rencontre qui va modifier à jamais leurs existences. On part à la découverte de deux mondes distincts. L’extrême richesse d’une part et la pauvreté d’autre part avec en toile de fond la cruauté d’un patriarche prêt à tout pour l’argent. Chibundu Onuzo signe à 17 ans son premier roman. De façon critique, elle nous montre ce qu’est la société nigériane et les inégalités qui y règnent. Nous vous conseillons vivement ce livre et cette écrivaine très prometteuse.


L'homme qui ne voulait plus être roi

Joan Condijts

Résumé :

Toute ressemblance avec des personnages réels et connus est purement voulue ! L’auteur nous fait découvrir Florimont, un roi des Belges qui n’a plus envie de diriger notre pays. Les obligations l’ennuient, il aspire à une existence normale. Son épouse, Clothilde essaie, elle, de dissimuler son addiction à la cigarette à son entourage et au public. Après avoir annoncé sa décision à la reine, Florimont enfourche sa moto à destination du Luxembourg. Le voilà confronté à trouver sa route sans escorte, à faire le plein d’essence et à régler lui-même ses achats. Pendant ce temps, on s’affole au palais : le roi a disparu et les partisans républicains du nord du pays en profitent pour échafauder  des plans. Réussira-t-il ? Trouvera-t-il sa voie ?  A vous de le découvrir… Ce livre est un pur bonheur : nous reconnaissons les membres du gouvernement, de la famille royale (parfois avec un décalage de génération) mais, en même temps, nous prenons conscience de la fragilité d’une royauté et de la complexité de nos institutions. C’est drôle et typiquement belge : les lieux, les noms, la façon de parler. Soyons chauvins « une fois » et savourons notre plaisir. L’auteur signe ici son premier roman et celui-ci a été sélectionné pour le prix Première 2015.


Attention au parquet !

Will Wiles

Résumé :

Oskar est un célèbre pianiste d’Europe de l’Est et vit dans un appartement moderne à la décoration minimaliste et au parquet éclatant de perfection. Maniaque au possible, il va pourtant être obligé de laisser son chez-lui entre les mains d’un vieil ami d’école pour quelques semaines car il doit se rendre en Californie pour régler son divorce. C’est donc ainsi que le narrateur de ce roman arrive chez Oskar et va bien malgré lui mettre sens dessus dessous le petit monde bien rangé du musicien… Pourtant, ce dernier lui avait laissé plusieurs petites notes et recommandations diverses - la plupart concernant d’ailleurs son précieux parquet. D’accidents cocasses en évènements dramatiques, le maladroit héros décrit dans ce récit les huit jours de folie que vont représenter son séjour chez Oskar, dont il a bien peur de perdre l’amitié à jamais…


Le mariage des enfants

Michel Richard

Résumé :

Comment gagner BEAUCOUP d’argent et VITE ? Vincent et Marie, son épouse, vont pour la première fois rencontrer, Simon et Fabienne, les parents de leur belle-fille Anne-Sophie. En effet, leur fils Benoît et cette dernière vont se marier et c’est aux parents des futurs époux de tout organiser et de tout payer. Evidemment, ils doivent se coordonner avec les beaux-parents de leur fiston. Ces derniers semblent avoir des goûts de luxe et prévoient déjà château, champagne millésimé et orchestre. Vincent va mettre en place une ruse pour ne pas perdre la face et ne pas être ruiné par cette journée qui risque d’être la plus chère de toute sa vie… Si vous voulez vous détendre et faire travailler vos zygomatiques, ce livre est pour vous


Portrait d'après blessure

Hélène Gestern

Résumé :

Héloïse et Olivier sont collègues. Un jour qu’ils prennent le métro pour aller déjeuner, une bombe explose. Héloïse, grièvement blessée et inconsciente, est secourue par Olivier. Alors qu’il sort de la bouche de métro en la portant, un journaliste prend une photo d’eux et publiera cette image dans un journal people. Ce cliché, pris sans leur consentement, va bouleverser leurs vies privées et professionnelles. Comment se remettront-ils de cela ? Un roman entrainant qui aborde le thème du droit à l’image avec beaucoup de finesse et de style.


Je suis Pilgrim

Terry Hayes

Résumé :

Retraité de force d’une agence américaine de renseignements, l’agent secret surnommé Pilgrim essaye de retrouver l’anonymat à Paris dans l’après 11 septembre 2001. Frustré d’avoir été désavoué, il prend le risque de publier un livre autobiographique où il partage ses expériences de terrain. Véritable bible du crime organisé, son ouvrage l’obligera bien malgré lui à reprendre du service tout d’abord pour résoudre un meurtre ignoble à Manhattan avant d’être propulsé à nouveau dans une enquête tentant de déjouer un complot terroriste international. Haletant de part en part, ce roman fait évoluer le lecteur à la fois dans la dimension de Pilgrim et dans cette du Sarazin, ce terroriste islamiste radical qui menace d’exterminer l’humanité toute entière s’il n’est pas stoppé à temps. Un roman d’espionnage comme on les aime, plein de rebondissements !


Une femme sous la menace

Nora Roberts

Résumé :

Une jeune fille de 16 ans au caractère bien trempé est témoin d'un meurtre commis par la mafia russe. Elle réussit de peu à échapper à la mort malgré qu'elle soit sous la surveillance du FBI. Elle parvient tout de même à s'enfuir et débute une nouvelle vie sous un nom d'emprunt. Quelques années plus tard, quand elle arrive dans un modeste petit village bien tranquille, le chef des policiers, Brooks, s'intéresse de plus près à elle. Parviendra-t-elle à oublier ce qui s'est passé dans sa jeunesse? Comment vivra-t-elle cette nouvelle rencontre - elle qui est d'un naturel si renfermé? Vous le saurez si vous lisez le livre. Bonne lecture.


Ecoute-nous

Liz Coley

Résumé :

Angela a 13 ans quand elle disparaît de son camp scout. Le lendemain, elle rentre chez ses parents  (ou du moins c'est ce qu'elle pense). En réalité, trois ans se sont écoulés, et elle n’en garde aucun souvenir ! Alors elle essaie de reprendre sa vie là où elle l’avait laissée, comme si de rien n’était.  Mais c’est impossible.  Elle n’a plus 13 ans, les choses ont changé.  Elle doit se refaire une place dans sa famille, à l’école, … etc. Et puis surtout, elle tente de faire la lumière sur les trois dernières années. Que s'est-il passé ? Où était-elle tout ce temps ? Avec l'aide d’une psychologue, Angela cherche à retrouver la mémoire, et sous hypnose, elle découvre qu'elle s'est créé plusieurs personnalités. Et ces différentes personnalités ont beaucoup de choses à dire… La jeune fille va peu à peu se rendre compte que ce qu'elle a vécu est encore plus incroyable que tout ce qu'elle avait pu imaginer… Un bon petit thriller psychologique pour débuter cette nouvelle année !


Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove

Fredrik Backman

Résumé :

Un roman suédois, qui pour une fois n’est pas un polar : Ove a 59 ans, et il vient d’être mis à la retraite par son employeur. Lui qui n’avait déjà plus beaucoup envie de vivre depuis le décès de sa femme quelques mois plus tôt, décide qu’il ne restera pas à ne rien faire de ses journées : il veut se suicider pour rejoindre Sonja au Paradis. Mais tout ne se passera pas comme il le souhaite, et ses tentatives de suicide seront autant d’échecs car il sera sans cesse interrompu... Lorsqu’il se décide à fixer le crochet au plafond pour se pendre, ses nouveaux voisins emboutissent sa boîte aux lettres. Quand il ferme hermétiquement son garage pour mourir asphyxié par les gaz d’échappement de sa voiture, la même voisine lui demande de la conduire d’urgence à l’hôpital… Bref, il n’aura jamais la paix pour se foutre en l’air tranquillement ! Et puis forcément, aux voisins vont s’ajouter d’autres personnes qui ont justement besoin de l’aide d’Ove pour toutes sortes de raisons. A bien y penser, il ne peut pas partir comme ça : Sonja lui en aurait voulu, elle qui avait à cœur d’aider les autres dès qu’elle en avait l’occasion. Un roman attachant pour une belle histoire plutôt hors du commun !


Le cercle des femmes

Sophie Brocas

Résumé :

C'est l'histoire de Lia qui, à 20 ans, vient de perdre son arrière-grand-mère Alice. Pour les funérailles, Lia rejoint la maison familiale dans les Landes. Elle retrouve sa grand-mère Solange, femme à fort tempérament, une croqueuse d'homme - sa mère Agnès, paléontologue qui n'a jamais réussi à garder une relation durable avec un homme - et Marie, une amie d'enfance de la défunte. Après l’enterrement, on procède au rangement de la maison et Lia découvre par hasard en dessous de la garde-robe une boîte à chaussure contenant les carnets intimes d'Alice. Lia est bouleversée car les carnets qu’elle a découverts racontent l'histoire d'Alice - jeune femme - et une histoire totalement différente de la légende familiale qui a été transmise de générations en générations. Malgré elle, Lia a découvert un bien lourd secret. Lia va donc briser le cercle des femmes et elle va pouvoir s'inventer son propre chemin en acceptant la galerie des portraits familiale sans en être la prisonnière. Une vraie dentelle littéraire si on peut dire !


Le dernier gardien d'Ellis Island

Gaëlle Josse

Résumé :

Le lieu de l’action est Ellis Island, île artificielle au large de New-York. Elle était le passage obligé des migrants souhaitant devenir citoyen américain. Actuellement, le centre fédéral d’immigration est devenu le musée de l’immigration et c’est suite à la visite de ce dernier que l’auteure s’est lancée dans l’écriture de ce livre. Celui-ci se présente comme le journal intime du directeur d’Ellis Island, John Mitchell. Ce dernier profite de ses derniers jours de travail afin de coucher sur papier ce qu’il a vécu durant les 45 années qu’il a passé au service du Bureau Fédéral de l’Immigration dans une bulle à part du reste du monde. Il relate, entre autre, le tri des immigrants réalisé à leur arrivée sur l’île. Il s’agit d’abord d’un examen médical, qui, s’il ne révèle pas de pathologies dérangeantes, permet aux candidats à la nationalité américaine de passer à l’étape suivante à savoir répondre à 29 questions. Ces deux étapes vont déterminer s’ils peuvent ou non entrer sur le territoire américain. Il revient à la fois sur sa vie privée mais il relate également le parcours de vie de personnes qu’il a rencontré à Ellis Island et qu’ils l’ont déstabilisé dans sa pratique professionnelle. Il est touché émotionnellement et il se rend compte qu’il n’est plus face à un rapport de santé ni à des réponses à un questionnaire mais bien à une  vie et une question de survie. Ce livre est très rapide et facile à lire malgré la gravité de ce qui y est relaté. Statistiquement parlant, bien que quasi la totalité des migrants (98%) soient accepté sur le territoire américain, on se rend compte de la cruauté du procédé. En effet, on ne peut s’empêcher de penser que cette réalité « ancienne » ne l’est peut-être pas autant que cela et qu’aujourd’hui, encore, le sort des personnes se décide selon des critères dont l’objectivité est parfois discutable.


Tristesse de la terre

Eric Vuillard

Résumé :

Ce roman raconte comment William Cody, alias Buffalo Bill, a créé le Wild West Show, un spectacle inouï mettant en scène la conquête de l’Ouest ; et par la même a aussi créé le premier reality show,  en amenant dans ce spectacle des épisodes de l’histoire, comme la bataille de Little Big Horn, la mort de Sitting Bull, ou ses propres exploits (rappelons qu’il a reçu ce surnom parce qu’il a tué, à la suite d’un pari, 69 bisons en 1 jour). Buffalo Bill déploie des moyens colossaux pour monter son show.  Il tourne partout aux USA, en Europe, en Russie.  La troupe comporte plus de 800 acteurs, 500 chevaux, et des dizaines de bisons. Tout ce petit monde voyage en bateau, en train et fait le tour du monde pour jouer devant des dizaines de milliers de spectateurs. C’est le premier divertissement de masse. Cody va jusqu’à faire l’acquisition de la cabane et du cheval de Sitting Bull après son exécution, pour les installer dans ses décors afin de rendre le spectacle encore plus « vrai », et à inventer le fameux cri Sioux, qui en réalité n’a jamais existé. Mais ce qu’Éric Vuillard veut dénoncer, c’est le tragique de ce spectacle.  Comment on a manipulé ces faits historiques pour en faire des numéros de cirque, transformant par exemple le massacre de Wounded Knee en une bataille héroïque, ou comment les indiens rescapés furent enrôlés pour jouer leur propre rôle. L’auteur veut raconter comment la réalité a été biaisée, comment, à travers le spectacle, un peuple martyrisé a été amené à rejouer sa propre destruction par ceux qui en ont été la cause. C’est un récit extrêmement intéressant, révoltant, où l’on apprend un peu plus sur le tragique destin des indiens d’Amérique, où l’on nous met aussi en garde contre ces reality show, contre ces vraies fausses idées qui y sont véhiculées, tant hier qu’aujourd’hui. Tout le monde devrait le lire !


Je ferai de toi un homme heureux

Anne B. Ragde

Résumé :

Ce roman nous transporte dans les années 60 en Norvège, plus précisément dans un immeuble de banlieue que se partagent huit familles modestes. Chaque chapitre s’attache à décrire le quotidien de ces appartements, surtout celui des femmes qui les occupent à longueur de journée et partagent leur temps libre entre la lessive, la cuisine et les ragots de palier. Leurs intimités respectives (et pas toujours très enviables…) se dévoilent au lecteur, qui se retrouve plongé dans cette drôle d’atmosphère propre aux sixties, sur fond musical des Beatles et du ronronnement des électroménagers flambants neufs.


L'étoile immobile

Patrick Breuzé

Résumé :

Amoureux et passionné par la Vallée de la Giffre, Patrick Breuzé nous raconte l’histoire de cette vallée si abrupte et de la vie si rude de ses habitants. Il nous fait vraiment vivre la montagne comme si on y participait réellement !  Son écriture est visuelle : c’est comme une ballade dans un téléfilm, une sorte de téléréalité…  Ce dernier roman nous entraîne dans un drame montagnard. La vie des hauts savoyards nous est contée de façon à ce qu’on ne sache - qu’aux dernières pages - de quel côté les fera basculer leur destin. Une chose est sure : Patrick Breuzé ne vous décevra pas !


Le liseur du 6h27

Jean-Paul Didierlaurent

Résumé :

On ne peut pas dire que Guylain Vignolles soit épanoui dans son travail. Aux commandes de la Zestor 500 surnommée «  La Chose », il doit à longueur de journée détruire des livres. Heureusement quelques pages échappent toujours à l’impitoyable pilon. Guylain les récupère et les met en valeur lors de ses lectures matinales auprès de ses compagnons usagers du RER de 6h27. Il les fait profiter de textes divers et variés. Guylain s’est construit un univers bien à lui : son poisson rouge, ses visites à son ami italien, aux sœurs Delacôte. C’est un garçon tranquille qui rêve d’une vie plus trépidante ; il voudrait surtout rencontrer l’âme sœur. Son quotidien est bouleversé le jour où il trouve une clé USB dans le RER. Son avenir va enfin s’éclaircir. L’auteur, habitué à écrire des nouvelles, nous livre un roman atypique où pointent  la poésie, l’humour, la générosité, l’amour des mots. Un petit moment de bonheur qui parlera aux usagers des transports en commun.


Les Suprêmes

Edward Kelsey Moore

Résumé :

Odette, Clarice et Barbara Jean sont trois amies d’enfance et approchent aujourd’hui de la cinquantaine. Ensemble, elles ont vécu la ségrégation raciale durant les années 60 dans leur petite ville de l’Indiana. Tous les dimanches, elles se retrouvent avec leurs maris respectifs chez Earl, leur restaurant QG où elles échangent ragots et potins en tous genres. Les « Suprêmes » (puisque c’est là leur surnom) sont inséparables et pourtant chacune d’elle a son petit secret bien gardé au fond d’elle. Tandis qu’Odette est aux prises avec des visions étranges de sa défunte mère, Clarice doit plus que jamais faire bonne figure devant les frasques de son coureur de mari. Barbara Jean, quant à elle, va à nouveau devoir faire face à la perte d’un être cher et aura besoin de toute la compassion de ses amies pour s’en sortir. Le lecteur s’attache rapidement aux trois personnages et apprend à mieux les connaitre grâce aux nombreux allers et retours dans leur passé. C’est un roman léger, qui vous fera sourire par ses situations parfois assez loufoques, mais qui malgré tout traite de thématiques délicates comme le racisme, la maladie, la foi ou encore l’amour.


Le Bon Numéro

Henriette Bernier

Image de couverture

Résumé :

C'est l'histoire de Marcelline, une paysanne qui en a vu de toutes les couleurs dans la vie et qui a tout fait pour sauver sa ferme baptisée "La Louvière ". Cela lui a donné dureté et fermeté... Ce qui nous fait penser qu'elle est une méchante femme : erreur ! Marcelline se cache en fait derrière une sorte de façade.  Afin de conserver sa ferme, elle engage une ukrainienne pensant avoir une ouvrière bien en chair, et qui allait lui obéir au doigt et à l'œil. Mais Svetlana n'est pas comme Marcelline l'avait imaginée : jeune, jolie, modeste et de milieu pauvre.  Une certaine rivalité s’engage dès lors entre les deux femmes… Pour en savoir plus, lisez le livre !


Inferno

Dan Brown

Résumé :

« Cherchez et vous trouverez »… C’est ce que répète une femme aux cheveux d’argent dans le rêve de Robert Langdon. Chercher quoi ? Trouver quoi ? Ce sont les questions que se pose ce dernier lorsqu’il se réveille amnésique à l’hôpital de Florence. Il n’a aucune idée des raisons de sa présence dans la ville italienne et encore moins pourquoi une tueuse est venue exécuter l’un des médecins qui s’occupe de lui. C’est grâce au Dr Sienna Brooks qu’il a la vie sauve. Ils partent, tous les deux, dans une course poursuite au cœur de la cité des Médicis et se plongent dans l’œuvre de Dante Alighieri, « la Divine Comédie ». En cette fin de période estivale, les amoureux des voyages auront l’occasion de découvrir ou de redécouvrir Florence au côté de Robert Langton qui nous entraîne dans un parcours culturel. Dans ce livre, l’avenir de l’espèce humaine a une place prépondérante avec en ligne de mire la question de la surpopulation. Pour vous accompagner durant votre lecture, nous vous conseillons le site www.inferno-guide.net, riche en photos et illustrations.


Maudit mercredi

Nicci French

Résumé :

Si vous n’avez pas encore succombé à la nouvelle série de Nicci French, la bibliothèque vous propose le nouvel opus : « Maudit Mercredi ». Pour la troisième fois, l’inspecteur Karlsson fait appel à la psychothérapeute Frieda Klein, afin de se dépêtrer d’une sordide affaire de meurtre. Après une enquête sur la disparition d’enfants (Lundi Mélancolie) et une plongée dans l’univers de la schizophrénie (Sombre Mardi), Frieda Klein a prouvé son talent pour sonder les tréfonds tortueux de l’âme humaine, et aider à faire progresser les recherches de la police. Véritable « détective de l’intérieur », guidée par des intuitions fabuleuses, Frieda est le personnage principal de cette série.  C’est elle à présent qui nous livre sa part d’ombre (voir l’intrigue commencée au tome 2).  Atypique et complexe, fragile aussi, elle se dévoile un peu plus dans ce 3e tome, car elle est personnellement impliquée dans l’affaire dont l’inspecteur Karlsson est chargé, et sera confrontée à ses pires cauchemars. C’était un véritable désir du couple d’auteurs de pouvoir suivre l’évolution de ce personnage à travers plusieurs romans. Passés maîtres dans l’art du thriller psychologique, ils nous livrent ici 3 romans captivants et percutants, qui s’encrent dans le réel et dans tout ce qu’il peut comporter de noir et d’angoissant, dans un Londres gris et glauque. Les personnages ont une vraie épaisseur, ils sont crédibles et attachants ; on peut aisément se sentir proche de leurs angoisses et de leurs hantises. Même si l’intrigue est parfois lente à se mettre en place dans les premières pages, vous serez bien vite happés et n’aurez plus de répit jusqu’au dénouement. Les 3 tomes peuvent également se lire indépendamment. Les auteurs ont prévu de clôturer cette série en 8 tomes.


Maudit best-seller

Marc Kryngiel

Image de couverture

Résumé :

L’anti-héros de ce roman s’appelle Cyril et il est écrivain. Ses livres passent plutôt inaperçus jusqu’au jour où par dépit il décide de publier un roman qu’il n’a pas écrit lui-même : devenu tout à coup célèbre, il va devoir composer avec ce mensonge et vivre sous la perpétuelle menace qu’on révèle son plagiat au grand jour. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Cyril accumulera les ennuis jusqu’à ce que le lecteur le prenne en pitié lorsqu’il va se retrouver accusé à tort dans une sombre affaire… Maudit best-seller est un roman comique et dramatique à la fois, écrit à un rythme frénétique et que vous aurez du mal à redéposer sur votre table de nuit !


La seconde chance d'Inès

Fabienne Glineur

Image de couverture

Résumé :

Fuir pour écrire. Pour s’échapper de son mari Philippe qui ne supporte plus de la voir écrire. Voilà la seule issue qu’a trouvée Inès pour réussir à terminer le roman qu’attend son éditeur. Son évasion la conduit en Provence, plus spécialement au domaine des Séverin, exploitants fruitiers. Son amitié immédiate pour Maïa, la propriétaire, lui fait prendre positions pour cette famille en but à la convoitise de leur envahissant voisin Gontran Bartoli. Cette sollicitude l’empêchera-t-elle de se consacrer à son travail ? Saura-t-elle résister à l’amour passionné qu’a pour elle Arnaud, le petit-fils de Maïa ?

Auteure du Nord de la France, Fabienne Glineur a déjà publié un premier roman en 2010 intitulé « Deux vies pour une princesse » et elle est en train d'écrire son troisième roman. « La seconde chance d’Inès » est un ouvrage qui m'a séduite, aussi bien par ses personnages attachants que par la description fidèle de la Provence, que l'auteur a su reproduire. Un ouvrage qui donne envie de passer des vacances, qui inspire au calme et à l'évasion. L'auteur manie parfaitement l'effet de surprise, il n'y a pas de monotonie. 9/10 !


Petit art de la fuite

Enrico Remmert

Image de couverture

Résumé :

C’est en Italie que nous retrouvons les protagonistes de ce roman à trois voix. Vittorio et Francesca, sa fiancée, s’apprêtent à partir à Bari. Cette dernière choisi ce voyage pour quitter son compagnon. C’est sans compter sur leur amie, Manuella, qui, au dernier moment, décide de quitter son compagnon violent et de les accompagner avec sa voiture double commande de l’auto-école où elle travaille. S’engage alors un voyage palpitant sur les routes italiennes au cours duquel chacun de nos héros vont faire leur introspection et où surprises et doutes vont se succéder.


Amerika

Rabee Jaber

Image de couverture

Résumé :

Dans un petit village près de Beyrouth, Marta Haddad se morfond. Son mari Khalil est parti peu après leur mariage chercher fortune aux Etats-Unis mais il ne donne plus de nouvelles. En 1913, Marta décide de partir à sa recherche. Réunir l’argent pour le voyage, affronter seule ce long périple, passer l’épreuve du service d’immigration d’Ellis Island, autant d’écueils sur la route de Marta. Il faudra ensuite apprendre à survivre et à accepter que Khalil la trompe avec une Américaine en Louisiane. Marta se ressaisit pourtant et s’intègre dans une société où faire fortune est encore à la portée des courageux… Marta s’épanouira-t-elle aussi dans sa vie personnelle ? Magnifique roman qui permet de côtoyer la vie des Américains et la communauté libanaise jusque dans les années soixante.


Un chat des rues nommé Bob

James Bowen

Image de couverture

Résumé :

James Bowen, drogué en rémission et ancien SDF, mène une vie précaire à Londres où son seul moyen de subsistance est de jouer de la musique dans les rues de la capitale anglaise. Un jour, il découvre sur le palier de son immeuble un chat en piteux état dont il décide de s’occuper le temps de retrouver ses propriétaires. Cependant, le félin, bientôt baptisé Bob, est déterminé à rester auprès de James qui adopte ce nouveau compagnon et, avec lui, la responsabilité énorme de nourrir une bouche supplémentaire. Un matin, Bob décide d’accompagner son nouveau maître au travail créant ainsi un couple atypique qui va se faire connaître comme étant l’une des « attractions » du quartier de Covent Garden. Cette autobiographie touchante nous permet de découvrir une amitié exceptionnelle ainsi que les risques et les règles de la mendicité à Londres.


La fabrique du monde

Sophie Van der Linden

Image de couverture

Résumé :

L’auteur donne la parole à Mei, une jeune Chinoise de 17 ans, ouvrière dans une usine de confection textile. Mei est issue d’une famille de paysans dont le fils poursuit des études universitaires tandis que sa sœur les paie par son travail d’esclave des temps modernes. Elle est soumise à des rythmes effrénés, à la surveillance de supérieurs dévoués à la productivité. Les commandes s’enchaînent, les brimades sont quotidiennes. Mei rêve d’un avenir meilleur, mirage entretenu le temps d’un week-end de liberté avec un jeune de son âge… Rêve ou dure réalité ?


L'instant précis où les destins s'entremêlent

Angélique Barbérat

Image de couverture

Résumé :

La bibliothèque vous propose un roman très émouvant plein de suspense : L’instant précis où les destins s’entremêlent. Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans. Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur. Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée. Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même. Un superbe roman sur la violence conjugale, sur l’amour et la rencontre entre deux êtres qui étaient appelés à se trouver et que rien ne pourra séparer, ni la distance, ni les circonstances. Décrivant les sentiments avec subtilité, Angélique Barbérat ne tombe ni dans le larmoyant ni dans la romance à l’eau de rose. La gravité du sujet ne le permettait de toute façon pas. Elle pose aussi la question du destin, des erreurs d’aiguillage qui émaillent la vie de tout un chacun, et surtout, de la possibilité d’une deuxième chance, à condition que l’on parvienne à se remettre de ses traumatismes. Bien que loin l’un de l’autre, Kyle et Coryn sont reliés par un lien indestructible fait d’amour, certes, mais aussi d’espérance, celle de pouvoir tout recommencer à partir de zéro. L’Instant précis où les destins s’entremêlent a quelque chose de profondément bouleversant.


Profanes

Jeanne Benameur

Résumé :

A 90 ans, Octave Lassalle a consacré sa vie à son métier de chirurgien au détriment de sa vie de famille, et il se retrouve aujourd’hui seul dans sa grande maison vide. Sa femme et sa fille sont parties depuis longtemps, en lui laissant un goût d’inachevé dans son existence. Alors, l’ex-docteur se décide un jour à recruter du personnel de maison un peu particulier : trois femmes et un homme viendront à tour de rôle se partager les tâches journalières avec le vieil homme, et surtout occuper ses longues journées et ses nuits interminables. A Hélène la peintre, Octave confie même une mission assez inhabituelle : réaliser un portrait de sa fille perdue. Sur fond de questionnement sur la vie et la mort, la foi et la religion, « Profanes » nous livre différentes destinées rassemblées dans la même maison et qui cherchent toutes un nouveau départ, qu’elles espèrent moins douloureux que le précédent.


A feu et à sang

Françoise Bourdin

Résumé :

Enfin la suite de « D’eau et de feu » !  Kate et Scott ont eu des jumeaux et sont retournés vivre à Gillespie, mais le fait d'habiter le même logement avec Amélie, la belle-mère, est toujours aussi difficile. La présence des jumeaux au domaine adoucit cependant l’atmosphère. Scott mène « de main de fer dans un gant de velours » la distillerie et la filature. Kate quant à elle, a trouvé un poste de professeur de littérature française à Glasgow. Chaque membre de la famille poursuit sa route avec plus ou moins de facilité. La situation est donc plutôt apaisée. Mais, le soir de Noël, Angus le patriarche, meurt d’une crise cardiaque.  Stupéfaction au sein du clan ! La question de la succession est très vite abordée.  Attention, le défunt leur a réservé une surprise qui fera des vagues. Tout ce petit monde se regarde en chiens de faïence… L'ambiance familiale se détériore, la cohabitation devient explosive. Ce sera désormais une bataille entre belle-mère et beaux-enfants dont Kate et Scott pourraient bien être entre le marteau et l’enclume. Très bon roman bien écrit. A lire sans hésitation !


 

Comment trouver l'amour à cinquante ans quand on est parisienne (et autres questions capitales

de Pascal Morin

Résumé :

Natacha Jackowska, jeune étudiante, assiste à l’enterrement de sa maman en présence de son professeur de français, Catherine Tournant. Cette dernière, touchée par le destin difficile de son élève, décide avec ses moyens de venir en aide à cette orpheline qui ne lui a rien demandé. Alors que Natacha Jackowska quitte brusquement l’entourage de Catherine Tournant, Dimitri Diop, lui, y arrive… Ce livre retrace les vies de personnes aux âges, origines ethniques et sociales bien différentes dans une période de réflexions sur le sens qu’ils souhaitent donner à leurs existences.  A priori, leur seul point commun est qu’ils habitent tous la région parisienne. De façon délicate et astucieuse, Pascal Morin nous entraîne à la découverte de destins riches en clichés et préjugés, qui vont s’entremêler tout le long de la lecture.


Le cercle des jeunes élues

de Mats Standberg et Sara Elfgren

Résumé :

Dans une petite ville de Suède, un élève est retrouvé mort dans l’enceinte du lycée. Tout le monde croit au suicide sauf six filles qui le connaissaient de près ou de loin. En effet, elles savent ce qui s’est réellement passé. Elles l’ont découvert car le même soir elles ont appris qu’elles étaient des sorcières élues afin de repousser le Mal qui hante leur ville. Au travers de ce roman, nous suivons ces six filles très différentes dans la quête de leur pouvoir. Il y a Minoo, amoureuse du prof de math ; Anna-Karin la souffre-douleur ; Rebecca l'anorexique, Linnéa la marginale ; Ida la pimbêche et Vanessa la bombe qui boit et fume. Captivant et palpitant, ce roman saura ravir les adolescents et jeunes adultes férus de fantastique.


 

La fin de la saison des guêpes

de Denise Mina

Résumé :

Sarah Erroll, 24 ans, est retrouvé sauvagement assassinée dans sa maison de Glenavon, banlieue huppée de Glasgow en Ecosse. L’inspecteur Morrow, au passé familial assez lourd, est chargée de l’enquête mais piétine entre un supérieur borné, des agents blasés et aucun indice sur le suspect potentiel… Le lecteur, lui, assiste au meurtre dans le premier chapitre et connaît l’identité du coupable. Le suspense reste pourtant entier, car une question demeure : quel peut bien être le mobile du crime ? Une intrigue inhabituelle et des personnages ambigus font de ce roman une lecture de choix pour les fans du genre.


 

La maison aux souvenirs

de Nora Roberts

Résumé :

D'habitude, Cilla McGowan revend toujours les propriétés qu'elle rénove. Mais cette fois-ci, il s'agit de la maison de sa grand-mère, une célèbre actrice hollywoodienne qui s'est donné la mort il y a près de trente ans. Cilla commence la restauration avec nostalgie ; elle a d'ailleurs l'intention de s'installer dans la magnifique villa que son aïeule aimait tant... Mais lorsqu'elle découvre un paquet de lettres jaunies au fond du grenier, lorsque sa voiture puis sa maison sont saccagées et ses proches agressés brutalement, elle comprend que dans cette petite ville paisible certains sont prêts à tout pour protéger les secrets du passé...


 

La nostalgie heureuse

d'Amélie Nothomb

Résumé :

L’héroïne de ce roman n’est autre qu’Amélie Nothomb que l’on découvre reprenant contact avec le fiancé de ses vingt ans qui vit au Japon. En effet, à l’occasion d’un reportage tourné par France 5, l’auteure accepte de repartir au pays du Soleil levant à la rencontre des personnes qui lui sont chères. Ce voyage sera jalonné de chocs, de tristesse et parfois aussi d’incompréhension. Tel un pèlerinage et comparable à un journal intime, Amélie Nothomb couche sur papier les impressions et sentiments non exprimés face caméra. C’est d’une manière fort sympathique que ce livre nous permet d’en découvrir davantage sur cet écrivain belge.


Défendre Jacob

de William Landay

Résumé :

Dans la banlieue aisée de Boston, la tranquillité des habitants Newton est soudainement mise à l'épreuve lorsqu'un adolescent est retrouvé mort, sauvagement poignardé. L'enquête conduit rapidement à suspecter Jacob Barber, le fils de 14 ans du premier procureur Andrew Barber à qui l'enquête est bien entendu retirée. Malgré les indices qui s'accumulent contre son fils, Andrew n'arrive pas à croire à sa culpabilité et fera tout pour le disculper devant la loi... Mais au fond : connait-il si bien ce jeune homme antipathique ? Aurait-il élevé un monstre ? "Défendre Jacob" nous montre comment une accusation peut arriver à ruiner une famille, et insinuer le doute dans nos plus fortes convictions.


Fleur de tonnerre

de Jean Teulé

Résumé :

A Rennes, en 1853, on exécute Hélène Jégado, la cinquantaine, condamnée pour 37 empoisonnements à l'arsenic. Il y a eu prescription pour les 22 autres et pour un accident provoqué. C'est l'histoire de cette femme que nous relate Jean Teulé avec son incroyable talent de conteur. On échappe à la monotonie de ces actes répétitifs grâce à des dialogues teintés d'un humour noir dévastateur et aussi grâce aux dictons, aux traditions populaires, témoins d'une Bretagne d'autrefois. On chemine avec Hélène en même temps que deux perruquiers normands caricaturaux mais tellement cocasses !


Madame George

de Noëlle Châtelet

Résumé :

Jean-Marc ne pensait jamais revoir cette patiente avec laquelle, trente ans plus tôt, il a inauguré sa carrière de psychanalyste. Un certain trouble l'envahit lorsque cette femme, dans son cabinet, à la même place qu'autrefois, lui fait part de ses rencontres fréquentes avec... un fantôme. Mais bientôt, d'autres confidences tout aussi curieuses se manifestent, qui conduiront cet homme épris de rationalité à se confronter aux limites de son savoir, à celles de notre culture. Invité à prononcer une conférence à Nohant, dans la maison de George Sand, c'est de son plein gré que Jean-Marc décide d'y passer la nuit. Là, il sera bousculé par des rêves, premier contact avec un « esprit », qu'il pense être celui du palefrenier de Madame George - lequel a beaucoup à lui révéler, à la fois sur George Sand et sur lui-même. Si surprenant que le sujet puisse paraître pour la spécialiste du corps qu'est Noëlle Châtelet, cette enquête pleine d'ironie sur ce qu'on pourrait appeler les « corps immatériels » se présente comme un fascinant roman d'initiation.


Le cachot de Hautefaille

de Marie-Bernadette Dupuy

Résumé :

Diane, journaliste québécoise en vacances en Écosse, plus précisément au cœur des Highlands non loin du Loch Ness, fait par hasard la rencontre d'un couple de jeunes mariés, Sarah et Jérémie. Elle se lie d'amitié avec eux. Or, dans le village où ils se trouvent, des meurtres et des morts mystérieuses se produisent en série. Concurremment, Sarah est aux prises avec des malaises et des visions étranges qui semblent en rapport avec les événements tragiques qui hantent les lieux. A-t-elle déjà vécu au château de Highstone? Que s'est-il passé entre les murs séculaires du donjon de Hautefaille? De retour à Chicoutimi, Diane, Sarah et Jérémie ne seront pas au bout de leurs peines. Des ombres menaçantes planent sur eux, dont ils ignorent l'origine. Roman à l'intrigue très dense, Le Cachot de Hautefaille présente un heureux mélange de genres : polar, fantastique et thriller se côtoient avec bonheur. L'auteure nous sert un ouvrage bien ficelé, aux rebondissements nombreux et où les routes qui mènent à la conclusion sont excessivement sinueuses. On entraîne le lecteur des vastes étendues enneigées du Québec aux collines austères de l'Écosse. Super !


Le prisonnier flamand

de Jacques Messiant

Résumé :

En cette période de commémoration du centenaire du début de la Grande Guerre, nous proposons ce roman qui rend hommage à une famille héroïque ainsi qu'à tous les prisonniers de guerre. En un mot à ce ''petit peuple'' victime de la folie de quelques-uns. Fermier dans les Flandres françaises, Henri est mobilisé en août 1914, entraîné dans la débâcle, il est fait prisonnier en Allemagne. Durant son absence qui durera 4 ans, il entretient une correspondance avec sa femme Gabrielle (500 lettres, cartes dont l'auteur a respecté l'intégralité des textes ainsi que des photos). Cette correspondance devient son salut et nous transmet un échange parfois prosaïque, toujours touchant dans lequel ils partagent leur peine, leur amour et l'espoir de se revoir. Où on salue aussi le courage de ceux qui ont attendu avec patience et courage !


Les gens sont les gens

de Stéphane Carlier

Résumé :

Nicole est au bout du rouleau : à 57 ans, cette psychanalyste ne supporte plus ni les complaintes de ses patients, ni la routine de son mariage avec Jean-Pierre. Alors, sur un inexplicable coup de tête, elle décide de partir en week-end chez une vieille amie en Bourgogne... et en revient avec un porcelet qu'elle sauve in extremis de l'abattage. Entre elle et l'animal, c'est le coup de foudre ! Nicole ne se sépare plus de son cochon de compagnie, et l'installe contre tout bon sens dans son appartement parisien. Mais la cohabitation risque de lui réserver quelques surprises...


La scène des souvenirs

de Kate Morton

Résumé :

2011, une célèbre actrice se rend dans le Suffolk au chevet de sa mère âgée. De retour dans la ferme de son enfance, les souvenirs l'assaillent, et particulièrement ceux d'un après-midi d'été étouffant. Cinquante ans plus tôt, elle avait vu sa mère poignarder un inconnu. Ce drame est resté caché. Elle décide alors de replonger dans le passé... Un roman très documenté en même temps qu'une histoire de famille.


Un verger au Pakistan

de Peter Hobbs

Résumé :

Parce qu'il est tombé amoureux de la fille d'un notable alors qu'il est le fils d'un simple cultivateur du nord du Pakistan, le narrateur est jeté en prison. Agé de quatorze ans au moment des faits, il y croupira pendant quinze ans. « On m'a jeté en prison non pas pour que je sois puni mais oublié ». Il ne recevra aucune visite de sa famille et ne tiendra que par la pensée et un dialogue imaginaire avec son verger et sa belle. Un être providentiel va l'aider à se reconstruire... C'est un livre intemporel par ses thèmes et son langage. La découverte de l'émoi amoureux et la perception de la hiérarchie sociale sont décrits avec force et poésie. Superbe...


Un sentiment plus fort que la peur

de Marc Lévy

Résumé :

Andrew Stilman est grand reporter au New York Times et essaie tant bien que mal de se remettre de sa séparation et d'une tentative d'assassinat. Dans la grande salle de lecture d'une bibliothèque de New York, il rencontre Suzie Baker, une jeune fille qui enquête sur la vie de feu sa grand-mère, accusée de haute trahison. En pleine guerre froide, elle aurait transmis des documents confidentiels à l'ennemi. L'enquête personnelle vire à l'affaire d'État, les services secrets américains s'en mêlent. Andrew et Suzie fuient New York et se lancent dans une expédition qui les mènera jusqu'au coeur de l'Arctique pour faire la lumière sur une affaire qui semble déranger du beau monde. Suspense, indices, révélations, traques humaines et petits meurtres : Marc Lévy se frotte au polar. Super !


Ce que porte la nuit

de Scott O'Connor

Résumé :

Whitley, dit le Kid, vit seul avec son père depuis le décès de sa mère. Chacun fait face à ce drame à sa façon. Le Kid, qui ne croit pas que sa mère soit morte, a fait vœu de silence en pensant la faire revenir grâce à ce sacrifice. Le père, quand à lui, se réfugie dans son travail de nettoyeur de scène de crimes. Ce que porte la nuit est un roman social et émouvant qui évolue au rythme des réflexions des deux personnages face à ce deuil.


Park Avenue

de Cristina Alger

Résumé :

Park Avenue nous relate la fulgurante déchéance d'une riche famille new-yorkaise au lendemain de l'éclatement de la crise économique de 2008. Entre les soirées mondaines, les galas de charité, les weekends dans les Hamptons et les magouilles boursières, les Darling ont fini par perdre pied et se retrouvent au cœur d'un scandale qui pourrait bien causer leur perte. L'argent est au centre de ce roman parfois un peu long et compliqué, mais qui donne au lecteur l'envie de connaître le fin mot de cette histoire décrite avec beaucoup de précision.


La campagne de France

de Jean-Claude Lalumière

Résumé :

Ce second roman arrive à pic pour le temps des vacances! Jean-Claude Lalumière nos offre une fiction cruelle mais humoristique sur le thème des voyages organisés. Deux trentenaires ex-enseignants fondent une agence de voyage dont le but est surtout culturel. Les débuts sont difficiles. Ils emmènent un premier groupe de retraités... L'auteur, en excellent portraitiste, nous propose une galerie de personnages hauts en couleurs qui ne manquent pas de ressources !


Hôtel Vendôme

de Danielle Steel

Résumé :

Hugues, auparavant un homme heureux en mariage, père d'une petite Héloïse et à la tête de son propre hôtel à New York fréquenté par les célébrités, apprend que sa femme le quitte. Il doit désormais mener de front l'éducation de sa fille et la gestion de l'hôtel. Héloïse va grandir dans ce monde si particulier et rêver de suivre les pas de son père. Mais son chemin est semé d'embûches...


La conjuration primitive

de Maxime Chattam

Résumé :

Deux inspecteurs de la Section de Recherche de Paris enquêtent sur des meurtres commis par des tueurs en série différents. Il y a cependant un point commun entre les meurtres : les victimes portent toutes sur le corps le même symbole : *e. Aidés d'un profiler à la retraite, les deux jeunes inspecteurs vont essayer de trouver le lien qui relie les assassins et surtout d'endiguer cette épidémie de crimes. Roman haletant sur toutes les déviances de la nature humaine où les scènes de crimes sont souvent à la limite du soutenable. Maxime Chattam signe ici une de ces meilleures œuvres.


Casino

de Frank De Bondt

Résumé :

Archimède, la trentaine accomplie, est un inactif assumé : il n'a pas de famille, pas de travail et a décidé lui-même de ne rien faire de sa vie. Diplômé d'une maîtrise de philosophie, il n'a jamais trouvé de travail dans son domaine, et n'a d'ailleurs pas vraiment cherché. Il souhaite juste vivre sa vie, sans devoir entrer dans un moule qui ne lui correspond pas. Derrière cette attitude se cache une peur de l'engagement sous toutes ses formes, qu'Archimède décide d'affronter lorsqu'il accepte la mission - rémunérée de manière officieuse - par madame Viviane, une vieille dame fortunée : 3 fois par semaine, Archimède devra l'accompagner au Casino de Rodebec, petite ville tranquille en apparence où ils vivent tous les deux. Grâce à ces sorties, Archimède va peu à peu réintégrer la société qu'il avait perdu de vue et peut-être se retrouver lui-même. Ce livre est une histoire sur le destin et la chance, que des joueurs parfois mal avertis tentent sans savoir ce qu'ils y risquent vraiment.


Noces de sel

de Maxence Fermine

Résumé :

La Camargue sert de décor et de personnage à cette intrigue amoureuse shakespearienne. Dans ces villages, les secrets de famille se taisent, les rancœurs se ravivent au fil du temps...surtout lorsque deux adolescents se sentent attirés l'un envers l'autre. Les mots se calquent sur le pas des chevaux, la force du vent, la lourdeur de la chaleur ; ceux-ci s'unissent pour traduire la douceur ou le tumulte des sentiments.


Le barrage

de Gilbert Bordes

Résumé :

Un petit village en Corrèze, habité aux deux tiers par des personnes âgées, déserté par les jeunes, et aussi par l'administration. Les exploitations agricoles ont fermé les unes après les autres. La seule façon de redonner vie à ce petit coin "trop" tranquille constitue un paradoxe : noyer la moitié du village y compris le cimetière... C'est aussi le combat de certains pour que les maisons édifiées, rénovées et conservées ainsi depuis des dizaines d'années, restent alors que leur propre existence est en train de s'achever : c'est l'émotion viscérale qui prédomine.

 



Réalisation SIP